Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pour notre vallée, la Bourges

Les élus écolos veulent interdire les bateaux à voile

20 Avril 2021, 19:21pm

Publié par Le collectif "Pour notre vallée, la Bourges"

Cela va devenir une habitude de commenter l'actualité des élus EELV en France. Nous allons devoir créer une rubrique spéciale...

Mais il est important que nos lecteurs découvrent ce qui se cache derrière ce parti aux apparences séduisantes qu'est Europe Ecologie Les Verts :

Une idéologie totalitaire tendant à imposer une décroissance économique et la disparition des traditions rurales  et ancestrales de nos territoires.

Le dernier exemple en date s'est déroulé à Vincennes lors d'un conseil municipal où un élu EELV a dû expliquer pourquoi son parti ne voterait pas une subvention au Yacht Club vincennois :

"Quentin Bernier Gravat, qui ne savait visiblement pas qu'il s'agissait de bateaux à voile, avance maladroitement son argumentaire en faveur de la lutte contre la pollution.

"Nous ne subventionnons pas des sports qui émettent des polluants", dit l'élu à la maire UDI, Charlotte Libert-Albanel, qui l'interroge sur les raisons de leur opposition. Elle le reprend aussi vite, "des quoi ? des polluants ?", s'étonne la maire. "Le Yacht Club, c'est des bateaux", poursuit l'élu écologiste. "Des bateaux...à voile", lui répond, incisive, la maire de Vincennes avant de préciser, non sans ironie, "ça avance avec le vent"."

Quant à sa collègue qui essaie de rattraper la bourde, elle montre tout simplement que les Vincennois ne seraient libres de pratiquer les loisirs de leur choix, loisirs qui seraient donc soumis à l'approbation des élus :

La seconde élu EELV de la ville, Muriel Hauchemaille, est ensuite venue à la rescousse de son collègue. "Les faux procès, ça commence à me chauffer la bile ! (...) Si on s'abstient pour la subvention, c'est qu'on trouve que le Yacht Club de Vincennes, à part sur le lac Daumesnil, à part pour privilégier un petit club de copains (...) ajoutant qu'elle trouve "un peu débile" le principe d'un club de voile dans la commune.

On commence donc bien à entrer dans le totalitarisme et le contrôle des esprits, celui qui rejoint l'affaire de Poitiers où les élus EELV voulaient contrôler le rêve des enfants en leur interdisant de vouloir piloter un jour un avion [voir notre article ici].

Car cet élu EELV, Quentin Bernier Gravat, a également refusé de voter une subvention à deux autres associations, l'Ordre de Malte et les scouts d'Europe, pour des raisons idéologiques, qui leur appartiennent certes, mais qui permettent de mieux comprendre leur motivations à Saint-Pierre de Colombier où leur véritable cible est la communauté catholique, le FMND.

Ils font preuve d'une hostilité systématique vis-à-vis tout ce qui touche de près ou de loin à la religion catholique :

"(...) La toile a bien ri et relevé avec malice la vision parfois idéologique des écologistes. Soit, l’élu s’en est excusé sur TwitterMais s’excusera-t-il de ce qu’il a dit quelques secondes auparavant à propos des œuvres hospitalières de l’Ordre de Malte, association pour lequel il a également demandé un vote séparé ?

« Je vous rappelle quand même ce que j’avais déjà signalé l’année dernière, c’est-à-dire que dans sa charte des valeurs elle soutient « la protection de la vie de son origine à la fin naturelle » marquant implicitement son opposition au droit à l’avortement, droit auquel je nous imagine toutes et tous attachés », a-t-il défendu. Un argumentaire glaçant à propos d’une association sur laquelle les pouvoirs publics s’appuient volontiers afin de lutter contre l’exclusion, aider les migrants et réfugiés. Sans compter son expertise dans les domaines de la dépendance, de l’autisme, du handicap et des soins aux enfants. Et non content de reprocher à l’Ordre de Malte de défendre la vie, l’élu s’est inquiété de savoir si ces trois associations avaient bel et bien signé la charte de la laïcité…

Issu du plus ancien organisme « caritatif au monde » et toujours souverain, l’Ordre de Malte France est une association catholique hospitalière fondée en 1927 et reconnue d’utilité publique. En tant qu’association catholique, elle partage le message évangélique dont la défense de la vie qui se traduit par la solidarité, l’attention aux plus démunis et aux plus fragiles. À Vincennes, par exemple, l’Ordre de Malte propose un accueil et service de petits-déjeuners aux sans-abri. L’association organise aussi régulièrement des collectes de vêtements à destination des SDF. La mairie de Vincennes a accordé à son antenne locale des subventions comprises entre 200 et 300 euros ces trois dernières années."

Après les églises, les sapins de Noël, la viande à la cantine, le tour de France, le rêve des enfants, les aéroclubs, les clubs de voile, les œuvres caritatives, les mouvements de jeunesse, quelles seront les prochaines victimes désignées par ces écologistes radicaux ? 

Commenter cet article