Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pour notre vallée, la Bourges

Triste nouvelle : François Jacquart sur la touche pour les régionales

17 Avril 2021, 10:16am

Publié par Le collectif "Pour notre vallée, la Bourges"

François Jacquart, élu régional communiste, ne s'en remet pas.

La démocratie interne au sein du Parti communiste en Ardèche a parlé [article du Dauphiné]. Et a décidé de mettre fin à son très (trop?) long mandat de conseiller régional de 17 années. 

Il a en effet été élu conseiller régional sans discontinuité depuis...2004. Dix-sept ans ! Vous avez bien lu : 17 ans de mandat ! 

Ce qui est particulièrement amusant, c'est qu'un des arguments utilisés pour s'opposer à la construction du site Notre-Dame des Neiges est de dénoncer un soi-disant manque de concertation et de démocratie locale, alors même que tout le processus réglementaire d'obtention du permis de construire a été respecté.

François Jacquart est patron du parti communiste en Ardèche depuis 20 ans. Et là, François Jacquart est bien embêté car la démocratie locale du parti communiste a parlé. Tchao l'artiste !

Il faut dire que le terme "démocratie" est difficile à comprendre pour un communiste de sa génération dont la culture est plutôt habituée aux mandats à vie, au bourrage d'urnes ou candidat unique...

Nous avions consacré un long article à François Jacquart en octobre 2020 pour souligner ses incohérences et contradictions politiques. François Jacquart a complètement ignoré l'enjeu des emplois à Saint-Pierre de Colombier, qui concerne des ouvriers et artisans, qui concerne 60 entreprises dont 40 ardéchoises.

Notre coordinateur le lui avait signifié en pleine réunion à la préfecture et cela l'avait mis en colère.

Ses manœuvres politiciennes et sa conversion soudaine à l'écologie radicale n'auront pas sauvé son mandat électif et lucratif : rejeté par le parti communiste, ignoré par EELV, il cherche désormais à se rapprocher du PS pour espérer sauver un mandat (voir son interview ici et sa réaction sur son compte facebook) :

"(...) Pour avoir porté de nombreux sujets depuis mon élection et fais avancer des dossiers comme (...) l'arrêt de la construction de St Pierre de Colombier, je crois n'avoir jamais tourné le dos à mes valeurs et avoir été utile aux habitants ardéchois et d'Auvergne Rhône-Alpes.

Je ne suis pas " Exit". Je suis encore Conseiller Régional et je ne renonce pas à rester élu, pas pour moi, mais pour poursuivre les combats en cours et répondre aux sollicitations de nombreuses personnes qui connaissent mon travail.

Je consulte mes amis communistes, les associations avec lesquelles j'œuvre en Ardèche et dans la région, des élu (e)s, des syndicalistes pour savoir ce que je dois faire.

Dois-je me résoudre à me taire ou bien à faire en sorte qu'une voix communiste ardéchoise constructive continue à se faire entendre à Lyon ?

Nul doute que son successeur (et rien n'est moins sûr qu'il y en ait un) saura poursuivre son combat anticlérical et idéologique contre le projet du site Notre-Dame des Neiges.

Les communistes ont toujours persécuté les chrétiens dans tous les régimes totalitaires où cette idéologie a sévit et fait plus de 100 millions de morts à travers le monde

Commenter cet article