Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pour notre vallée, la Bourges

RN 88 en Haute-Loire : les écologistes radicaux sont prêts à tous les arguments fallacieux pour servir leur cause

30 Mars 2021, 21:02pm

Publié par Le collectif "Pour notre vallée, la Bourges"

Nous vous avons déjà parlé de ce nouveau combat que les écologistes radicaux viennent de lancer en Haute-Loire (voir ici). Le nouvel argument de ces militants de la décroissance était de dire que les clôtures de protection du chantier entraînaient des risques pour la faune. Bien entendu, comme lors de la découverte fortuite et miraculeuse d'une espèce protégée sur le tracé, ils ont sauté sur le premier incident (la mort d'un chevreuil) pour dénoncer les faits médiatiquement.

Il y a donc bien eu un chevreuil renversé par une voiture mais les barbelés n'y étaient pour rien car ils n'avaient pas encore été posés à cet endroit :

"En début de semaine, Jean-Jacques Orfeuvre, vice-président de FNE (France nature environnement) Auvergne-Rônes-Alpes, et Étienne Valladier, naturaliste dénonçaient la pose de clôture, avec des fils barbelés, autour de l’emprise du futur contournement de la RN 88 (...). Des clôtures, qui selon eux, empêchent le passage de la faune sauvage. Ils indiquaient que « la déviation de la RN88 a fait sa première victime officielle », s’appuyant sur la découverte, d’un chevreuil mort près du village de « La Pénide ». Toujours selon eux, l’animal se serait retrouvé coincé sur la route départementale, fermée par les clôtures et n’a pu fuir. Il aurait été percuté par une voiture.

Selon un rapport de constat des travaux, fait par la société Ingérop, l’animal a bien été percuté par un véhicule (...). Sauf que l’animal s’est ensuite retrouvé près des poteaux de clôture car « la dépouille aurait été transportée à cet endroit par l’automobiliste ». Et de conclure que les barbelés n’ont pas pu empêcher le passage de l’animal : « Sur ce secteur, à la date du 17 mars, les piquets de clôtures sont posés mais les trois fils de ronce ne sont pas encore mis en œuvre. »

Vous l'aurez compris : sous couvert d'écologie, ils sont prêts à tout pour faire avancer leur idéologie de décroissance !

Commenter cet article